Sur un nuage

Une rose est tombée du ciel,
Au parfum de vie.
Une étoile d’éclat si belle,
Brillante, elle sourie.
Comme sur un nuage,
Qui m’emporterait !
Un si doux présage,
De bonheur envié…
La peau si douce elle respire,
Mon corps s’étourdis.
Je caresse ses rêves d’avenir,
Les miens sont ici !
Je chérirais au jour le jour ton cœur,
D’une chance inespérée.
Je chérirais au jour le jour ton âme,
pour ne pas t’oublier !
Comme sur un nuage,
Qui m’emporterait !
Un si doux présage,
De bonheur envié…
Je supplie le temps et l’âge,
De me consoler.
En apportant ce présage,
De partage aisé…

L’histoire de cette chanson remonte à quelques années déjà…
Du moins à celle de ma rencontre avec mon âme soeur, et nous étions sur un nuage. Par le souffle onirique de mon amour, j’écrivis cette chanson de A à Z.
Seulement voilà, le sort s’acharne sur cette chanson et ne voit simplement jamais le jour.

Il faut resituer le contexte de l’époque. Toujours en pratique dans mon groupe Amatera, Alex, Tonio, J-vay et moi même composons les musiques ensemble. Il arrive souvent qu’un seul membre apporte une idée fondatrice, mais le tout est retravaillé à grand coup de répètes et de décisions collégiales. Même si des fois, le « collégiale » attise les prises de gueule. « Sur un nuage« , pour le coup, est intégralement composée par mes soins. Et le groupe n’y prend pas d’attache. Elle est, à mon grand damne, retirée de la set-list potentielle d’Amatera

Pourtant, j’espérais beaucoup de cette chanson. Elle n’est peut être pas originale par bien des aspects, mais j’y tiens énormément. Ne serais ce que pour l’aspect symbolique de l’écriture de ce morceau. Bien plus tard, j’ai tenté une deuxième approche pour son enregistrement en studio pour la démo « Douceur, chaos puis vient la démence… », mais encore une fois en vain ! Je n’en veux pas du tout à mes camarades, moi qui est souvent refusé d’autre projets. S’il fallait que cette chanson voit le bout du tunnel un jour, ça passerait irrémédiablement par mon travail solitaire…

Aujourd’hui je suis tout de même assez fier, parce que je l’ai enfin terminé, enregistré et mixé ! Fier, c’est le mot, non pas parce que la chanson est irréprochable (on trouvera toujours des choses à reprocher), mais parce qu’à mon niveau et avec mes moyens amateurs, j’ai accouché d’une chanson et d’un résultat. Alors je tiens à remercier Julien, pour avoir accepté de poser sa voix et d’y avoir cru des le début (le tout début). Il a aussi contribué à faire de mon intro, une meilleure intro ! Merci à Tonio d’avoir coaché Julien pendant tout l’enregistrement de la voix. Et merci à Alex aussi pour ses précieux conseils. Ils sont restés en retrait mais m’ont finalement bien encouragés.

Pour éclaircir les moyens de cet enregistrement, je tiens à préciser certaines choses. Cette composition est matinée de MAO, dont surtout la batterie entièrement automatisée par les infos midi que j’ai écrites. D’ou ce son très mécanique des roulements de Toms (notamment). Les guitares et la basse sont en revanche entièrement joués par mes mains. Pour revenir sur la batterie, j’ai choisi cette méthode par manque de moyens pour enregistrer une vrai batterie acoustique. Je souhaitais volontiers que ce soit Alex qui s’y colle, mais mon soucis d’homogénéité l’a emporté dans mon choix final. Cette chanson c’est aussi mon premier coup d’essai dans l’enregistrement. J’ai plein de projet en cours et je peux déjà vous affirmer que je progresse à la création de la batterie en MAO. Mes prochains enregistrements en seront plus « réalistes ».

Et pour finir, Amatera ne voulait pas de cette chanson, mais celle-ci transpire Amatera. Il ne pouvait en être autrement vu l’époque ou je l’ai écrite. J’aurai pu l’améliorer, mais je la voulais ainsi ! Imparfaite mais sincère. J’espère que vous l’apprécierez. Ce sera mon ultime fierté pour cette chanson, si tel est le cas.

8 réflexions sur “Sur un nuage

  1. Pour une première plutôt pas mal, le texte est très beau, la musique me plait moins, mais a chacun ces goûts. En attendant d’autres compos, la biz du MAMAZ

  2. Bien l’ami, c’est claire que ç’est très Amateresque mais il n’y a rien d’étonnant à ça, perso j’aime beaucoup car comme tu dis elle est sincère et qui plus est très bien écrite, on sent bien c’te sincérité à l’écoute du morceau et comme toutes les chansons qui le sont elle touche, la voix de J-vay et la zic collent bien au texte, bravo😉

  3. @Jue : Moi aussi je t’aime🙂
    @Chon : Merci pour ton commentaire l’ami😉
    Mes prochaines compos sonneront surement moins Amatera d’ailleurs… A voir🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s