Unobstrusive – Live aux Runes, Bordeaux, le 19 Janvier 2013.

C’est alors que Tonio, J-vay et moi même vîmes ce jeune garçon de 13 ans accompagné de son père. Après tout, nous étions à la recherche d’un batteur depuis trop longtemps, alors pourquoi ne pas faire un trip à la « Hanson » version métal ? Quelques déchargement d’éléments de batterie plus tard, nous nous retrouvâmes en face d’Alex, seul. Nous lui demandâmes alors si il savait jouer « Around the fur » de deftones. Et il l’a joua. Juste après l’avoir écouté une seule fois. Nous sûmes immédiatement que ce batteur était prodigieux. Non pas parce que « Around the fur » est une chanson technique, mais parce que le naturel de son jeu est tout simplement palpable au plus profond de son âme. Comprenez qu’il a la batterie dans le sang. Et je n’ai jamais regretté cette rencontre.

Dehors on se les gèles sévère et ce soir, c’est la première fois que j’assiste à un concert du groupe d’Alex. Unobstrusive, c’est son nom, avec Alexandre Camontes à la batterie, Vincent Camontes à la basse, Thomas Barrasso à la guitare et Franckie Giordano le chef d’orchestre, compositeur et guitariste. C’est aux Runes que cela se passe. Petit bar métalleux très appréciable par son ambiance de doux énervés, où par contre l’acoustique ne joue pas en faveur des groupes y jouant. Qu’importe, ce concert n’est pas d’un enjeu capital pour Unobstrusive. Le fait de jouer en live permet de faire sentir le groupe vivant. C’est le plus important.

Séquence émotion à mon arrivé au bar accompagné de J-vay. Non seulement j’y retrouve Alex, un de mes trois meilleurs amis. Mais j’y retrouve aussi Vincent, son frère, que je n’avais pas vu depuis si longtemps. J’aurais pu pleurer à ce moment même, mais on est dans un putain de bar de furieux, alors reprends toi imbécile ! Et c’est donc la première fois que je rencontre Thomas et Franckie le leader du groupe. Tant bien que mal avec cette lumière presque inexistante, j’essais de soutirer quelques photos et vidéos. On sort deux ou trois vannes à la con, on se fend la gueule et tic tac, tic tac, l’heure de la prestation arrive. Dans un premier temps, c’est le groupe Bury All Dreams qui ouvre le bal…

Pendant la prestation de Bury All Dreams, je ne peux m’empêcher de remarquer l’étrange aura qui se dégage de Thomas Barrasso. Concentré, presque studieusement. J’ai déjà beaucoup entendu sur lui. Comme quoi ce mec est un guitariste de l’apocalypse. Comme quoi c’est un musicien bosseur à en devenir un intouchable. Cette montée en puissance que je sens en moi est l’impatience d’écouter Unobstrusive et de me rendre compte par moi même ce que peut valoir un guitariste tel que lui, avec cette prestance quasi lunaire et ce charisme aérien.

Le groupe s’installe, se branche et boit de la bière à n’en plus finir. M’enfin voyons messieurs, un peu de sérieux ! Si Franckie s’avance vers le micro, ce n’est pas pour chanter mais pour présenter son groupe. Il n’y a pas de chant, du moins pas pour l’instant. Par sa présence, on sent bien le leader. L’homme de l’ombre et l’homme face aux lumières en même temps. Je le sens impliqué bien plus que la plupart des musiciens en général. Le groupe est enfin prêt, ça va commencer !

Unobstrusive se dit « métal progressif ambiant ». C’est chiant à dire plusieurs fois, mais c’est bien vrai. « Métal » parce qu’ils ne sont pas là pour tricoter. « Progressif », ah ça oui, parce qu’il faut savoir écouter pour comprendre cette belle complexité que dégage leurs compositions. Et « ambiant », clairement, parce que je pouvais me sentir hypnotisé par certains passages. Quelle force et en même temps, quelle douceur ! Je n’imaginais pas cela du tout, honnêtement. Force est de constater que Thomas est un virtuose. Franckie ne s’emmêle pas les doigts, loin de là, mais Thomas brille par la prouesse de son jeu. Les mélodies sont belles et lyriques, presque poétiques. Vincent est parfaitement taillé pour se rôle de bassiste au sein du groupe. Et dire qu’il y a plusieurs années c’est lui qui me demandait conseil. Aujourd’hui tout cela a bien changé. Il m’a dépassé de très loin. Il est bon, il est même foutrement très bon ! Et Alex, bien que je ne sois jamais objectif avec son talent, est une tuerie. Une mécanique bien huilée qui soutiens le groupe à bras le corps et frappe les fondations même de Unobstrusive. C’est un régal rythmique. Le set dure environ une heure et se pose là, à nous. Que dire de plus. Je suis surpris évidement, et vraiment ravi de les avoir enfin vu. Je ne l’oublierais pas de si tôt.

Franckie est donc un compositeur de talent. Je peux le constater aujourd’hui.
A la question de savoir si le chant manque au groupe, la réponse est oui et non.
De ma petite expérience à l’écriture de paroles, je souhaite d’ors et déjà bon courage à celui qui posera sa voix sur leurs compositions mais surtout bon courage à celui qui les écrira. C’est compliqué, parce que l’accroche mélodique est constamment changeante.
Même si c’est moins populaire au premier abord, cela ne me choquerais pas que Unobstrusive reste instrumental. Mais après tout, un talent de plus ne serait pas impossible à envisager. L’avenir nous le dira.

La fin du concert arrive, la bière coule toujours à flot, mais il est temps pour J-vay et moi de partir. La tête dans les nuages. Je repense au bonheur que c’est d’avoir un groupe de musique. Unobstrusive me l’a rappelé à merveille. J’espère les revoir sur une vraie scène très bientôt. En attendant le groupe est sur le point d’enregistrer un EP qui pourrait faire mal. Vivement sa sortie ! Ces quatre gueules d’anges m’ont retournés, parce qu’en fait ils sont diaboliques. Déplacez vous, allez les voir, les écouter ! Ca fait du bien par ou ça passe. Vous ne le regretterez pas ! 

P1010560_SnapseedP1010518_SnapseedP1010548_Snapseed

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s