BREAKDUST – Making a Baleful World

Alors comment s’y prend t’on pour faire un "Baleful World" ?
Vous savez, cet album qui ravage tout sur son passage depuis quelques mois. Celui de Breakdust, un groupe de potes comme pas deux !
La réponse sera bien évidement donnée dans le film MAKING A BALEFUL WORLD, que je suis ravi de présenter lors de sa projection à la salle du bateau Lyre à Le Barp le 2 Mai prochain. 

Plus on est de fou, plus on rit, et c’est le thème de la projection ;)
Donc pas de dress code imposé hein, mais juste vous, vos amis, conjoint, famille.
Parce que ce film est un +4 assuré, vous pouvez aussi inviter les bambins sans problème. Ah sauf peut être pour cette scène avec Olive…
Non, ne vous inquiétez pas, je la couperais au montage. Peut être ! Au mieux floutée ;)

Un travail d’une année qui se concrétise avec mes amis de Breakdust. Ça fait plaisir.
Il me tarde d’entendre vos retour, parce que c’est ça qui compte aussi.
Et puis voir vos réactions en direct aussi. Notamment avec cette scène où Olive…
Enfin peu importe. J’ai hâte. Pas vous ?

Et puis, ne croyez pas que l’on fait les choses à moitié avec Breakdust.
La vente du DVD sera aussi de la partie. Si vous aimez le film, rien ne vous empêchera alors de vous procurer la galette 100% biocool pour 5$, heu € pardon.
TTC, DTC et sans cette saloperie de TVA de merde!
Et le contenu me demande t’on dans l’oreillette :

- le Film (Chapitré, parce qu’on est pro, tout çà)
- le Bétisier (A ne pas manquer !)
- le Clip "Come To Challenge Them" pour ceux qui l’auraient loupé. 

Et puis pour ce dernier, ça fait toujours plaisir d’avoir un clip sur son étagère plutôt que sur YouTube. Parce que le jour ou il n’y a plus internet, COUIC ! Le clip, à plus…
Bon ok, le jour ou il n’y a plus internet, notre vie ne servira plus à rien…
Mais vous voyez le genre ?

IMG_6110

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse répandre la rumeur qu’un film de ouf sur Breakdust débarque le 2 Mai à Le Barp, avec une scène absolument abracadabrante où Olive… Ne comptez pas sur moi pour vous donner du grain à moudre. Surtout que ce n’est qu’une rumeur Haha :) Totalement infondée !

Stay Rock!
www.deftom.com
Engagez vous qu’ils disaient !
Breakdust

GAMEPLAY – EP "There is always a beginning" (La genèse)

PROMO groupe01

Aujourd’hui je suis vraiment fier de vous présenter mon bébé. Le projet qui m’a tenu tout le long de cette année 2013 avec des hauts et des bas prévisibles, mais le résultat de ce premier EP est arrivé à terme ! Gameplay c’est quoi ? C’est une aventure, qui part d’une intention solitaire. Depuis longtemps je voulais refaire de la musique dans un projet solo. En Janvier 2013, cette envie a pu enfin démarrer concrètement avec une variante qui me permet d’étendre ma musique avec une vraie plus-value : Faire participer des artistes sur chaque titre ! Cette idée me permet d’avoir une vraie valeur ajoutée à chaque titre et aussi de vivre de vraies aventures humaines enrichissantes. Quoi de mieux pour avancer et progresser ? Tout comme un groupe repose sur ses quatre ou cinq membres, Gameplay repose sur des tonnes d’artistes, potentiellement. Gameplay est né, Février 2013 à vu son premier titre composé et le projet se dessine d’une manière très attirante pour moi…

PROMO deftomJe vais revenir plus loin sur les artistes qui ont participé de manière magistrale à cet EP. Mais d’abord je voudrais m’étendre sur la genèse de ce projet. Gameplay c’est aussi ma première expérience en terme d’enregistrement et de mixage. En plus de composer les titres de l’EP, j’ai du me prendre au jeu de l’apprentissage et passer des heures, des jours et des semaines à la compréhension de cet art qu’est la MAO. Le résultat est ce qu’il est aujourd’hui, j’en suis satisfait, mais je ne resterai jamais sur mes acquis.

C’est aussi ça qui me passionne avec cette aventure.

Gameplay c’est aussi un hommage constant à mon amour pour les jeux vidéo. Le nom vient de là. L’idée aussi. C’est une sorte d’inspiration constante dans l’intention pas dans le son. Je précise car Gameplay ne fait pas de la musique chiptune même si je ne me ferme sur aucun style. Une transition qui me permet de dire aujourd’hui que je souhaite m’étendre sur des tas de genres musicaux différents avec autant d’artistes qui les représentent. Pour autant, et parce que les étiquettes sont primordiale au jour d’aujourd’hui, je souhaite simplifier les choses en qualifiant Gameplay de "Rock". Simplement. Actuellement, beaucoup de mes influences viennent du métal en générale, mais je souhaite sonner plus Rock pour me permettre de passer plus facilement d’un  style à un autre, sans choquer.

PROMO CoverLe cover de "There is always a beginning" est une photo qui représente beaucoup de chose pour moi. Ce fabuleux décor me suit depuis que je suis né, car c’est ma région, le lieu qui m’a vu grandir. Et c’est important dans le sens où cet EP parle de mon enfance et de mon adolescence.
C’est aussi un paradoxe entre un décor naturel et une idée purement numérique : le gameplay ! J’aime les paradoxes.
Et pour finir je dirais qu’étant très clairement influencé par le métal musicalement, je souhaitais vraiment me démarquer des covers habituellement servi par les groupes du genre. Trop souvent sombre, noir, horrifique, le métal ne représente pas toute ces choses pour moi. Ceci n’est absolument pas une critique, c’est clairement subjectif. Le métal m’apporte du réconfort et de l’énergie.
Tout comme ce cover :)

Logo et composition : Hexyl Art

PROMO groupe02Je vais vous présenter les artistes qui ont participé à cet EP. Ils ont tous ce point commun d’être des vrais amis que je connais depuis longtemps maintenant. Quoi de plus normal de m’offrir leur compagnie pour lancer mon projet. Et d’une, car je les connais très bien et de deux, car je suis intimement convaincu de leur talent respectif dans chaque domaine qu’ils représentent. Une formation improbable d’un certain côté dont je suis fier d’en présenter la valeur aujourd’hui. J’en profite pour remercier Julie Esteban Photographe pour ces excellentes photos prises sur le lieu du cover.

PROMO julien_vayJulien Vay ouvre le bal de l’EP avec "Loneliness". Il est évident que ce jour arriverait. Celui ou je redonnerais l’occasion à Julien de chanter pour moi. Comme à l’époque de notre groupe Amatera ou il occupait la place de chanteur.
Je suis ravi de défendre sa voix avec une chanson écrite sur mesure. Julien étant fan du groupe Incubus et particulièrement de son chanteur Brandon Boyd, j’ai très vite souhaité m’en inspirer pour tailler une compo sur mesure qui correspond à la voix de Julien.
J’ai travaillé ce rendu "aérien" dans la mélodie avec des breaks et des tournures plus énergiques. Julien a même revu la ligne de chant de base pour la faire un cran au dessus de ce qui était prévu. J’en suis ravi, et fier du résultat !
Et comme pour dire que la boucle est bouclée, il participe aussi à la dernière chanson de l’EP, "In the end"! Etant une chanson plus philharmonique, je voulais quelque chose de plus discret dans le chant. Julien a très vite su poser sa voix sur la ligne mélodique. Le résultat en est presque glaçant avec une ambiance très spécial.
J’adore sa voix, et il me tarde déjà d’écrire d’autre chanson pour Julien Vay :)

PROMO olivier_latasteOlivier Lataste, c’est un peu la surprise de cet EP. Le seul artiste dont je ne connaissais pas l’étendu de son talent au chant.
Plus connu en tant que batteur du groupe Breakdust, je savais qu’il se plaisait à travailler le chant de son côté. Et parce que j’ai entendu dire qu’il arrivait à faire des prouesses avec sa voix, je lui ai proposé de chanter pour Gameplay.
C’est donc avec "My journey" que j’ai voulu collaborer avec Olivier. Une chanson un peu plus brutal que "Loneliness", ou je souhaitais vraiment avoir un chant avec plus de grain. Après avoir écris les paroles, je lui ai suggéré de trouver une ligne
de chant de son côté. Après coup, nous avons bossé la mélodie ensemble, avec quelques sessions d’enregistrements. Et c’est là que je peux parler de surprise car je n’avais jamais entendu Olivier chanter avant ces moments. De part sa présence
vocale j’étais désormais sur et certain de moi : Cette chanson allait imposer par son chant ! Olivier est d’une impressionnante rigueur dans son travail avec un soucis du détail poignant. C’est en voyant le résultat aujourd’hui que je suis d’autant plus fier de présenter Gameplay, avec un artiste comme Olivier qui va en surprendre plus d’un ! J’en suis convaincu.

PROMO david_patanchonDavid Patanchon fait parti de ces artistes ou j’étais convaincu qu’il ne me décevrai pas car je suis avant tout fan de son art. C’est un guitariste hors pair, qui fait parti de la formation Breakdust tout comme Olivier. Guitariste soliste plus précisément, et c’est cette dernière caractéristique qui m’intéressait pour l’instrumentale de l’EP : "There is always a beginning". Si elle porte ce nom, c’est parce que c’est la toute première composition de Gameplay. Et c’est à David que j’ai pensé en premier pour participer à cette instru. A un passage de la musique bien précis, très lyrique, ou j’entendais déjà un excellent solo de David dans ma tête. Parce que le mec fait des miracles sur Breakdust, j’en voulais aussi pour Gameplay, huhu :)
Autant dire que la sauce à pris très vite : Je lui ai laissé le bébé quelques semaines, et c’est finalement en quelques minutes qu’il enregistre le solo magistral de "There is always a beginning". A ce moment tout le reste de la musique s’efface pour le solo de David, et j’en suis plus que fier, car c’est un solo qui me fait vibrer à chaque fois que je le ré-écoute.

PROMO Alex_camontesAlex Camontes est plus qu’un artiste participant, car c’est avant tout un membre contributeur à part entière de Gameplay. Un ami spécial sans qui le projet ne serait surement pas sur pied aujourd’hui…
C’est en milieu d’année qu’Alex s’est ajouté au projet. Au détour d’une discussion, il m’a montré sa motivation à ajouter encore plus de valeur à la musique de Gameplay. A moi de préciser qu’au début du projet, j’écrivais toute la batterie en midi avec la pré-prog
du logiciel de MAO que j’utilise. C’est clairement efficace mais ça a aussi le désavantage d’être trop catégorique et moins humain dans le jeu, moins spontané et Alex est arrivé à ce moment. Je ne me prive pas de dire que c’est un batteur talentueux, polyvalent et exceptionnellement doué ! Je le connais plus que bien, car tout comme Julien Vay, nous faisions parti d’Amatera. Notre groupe de jeunesse. Je n’ai donc jamais douté un seul instant de l’intérêt d’avoir un tel batteur dans l’aventure Gameplay. Sur cet EP Alex a donc fait un boulot de ré-arrangement, puisque la batterie était déjà composée. Il m’a très vite exposé ses idées et ses suggestions pour améliorer chaque chanson, chaque passage.
Nous avons fournis un gros boulot de préparation pour trouver nos repères dans notre manière d’enregistrer et pour le son final de la batterie. En plus de me faire part de son expertise sur la batterie, Alex s’est trouvé être un moteur pour Gameplay. Toujours là pour soutenir mon projet, toujours les mots qu’il fallait pour me redonner de l’énergie. Je suis extrêmement fier, une fois de plus, d’avoir le luxe de travailler avec un musicien tel que lui et qui croit au projet Gameplay encore plus que je n’oserais l’espérer !

En espérant que le résultat vous plaise, sachez que l’aventure ne se termine pas là. Je travaille sur la suite, avec des artistes différents, pour de nouvelles chansons que j’espère toujours plus attirantes. Stay Tuned !
Je reviendrais très prochainement sur la genèse de clip…

Retrouvez Gameplay sur www.deftom.com/gameplay avec l’EP "There is always a beginning" en écoute libre et en téléchargement pour 3€ sur Bandcamp.
Suivez l’actu sur Facebook et Soundcloud.
Et découvrez le clip officiel du single "Loneliness" Feat. Julien Vay !

PROMO Plaquette

Breakdust – Live au Lembarzique

C’est toujours avec un grand plaisir que je prend la route avec mes potes de Breakdust, pour leur coller au cul et capter la moindre petite vidéo digne d’intérêt ! Pour le coup, ce live fut un coup d’essai pour moi en ce qui concerne la captation multicam. Verdict : Imparable :)

Je me fais plaisir avec Breakdust, vous le savez peut être, car ils me donnent carte blanche. Un bonheur quand il s’agit de s’exprimer avec un média comme la vidéo.
Le but cette fois étant d’avoir un rendu visuel toujours plus impeccable dans des conditions live, et surtout, rendre le montage encore plus fluide avec l’apport d’une captation multicam. Pari réussi ? A vous d’en juger…

Ce concert assez modeste au premier abord a permis de rencontrer des gens conquis par la musique Breakdussoise. Une très bonne chose car ce genre de petit live à au moins l’avantage de favoriser la proximité avec le public. Du merch qui s’écoule, des autographes qui réchauffent le coeur… L’aventure "Baleful World" ne fait que commencer !
J’ai passé une excellente soirée, avec une mention spécial pour Jesus (Leur ingénieur du son) que j’ai appris un peu plus à connaitre. Un très bon gars qui m’aura bien fait rire. Comme si l’ambiance bon enfant des Breakdu n’était pas suffisante ;)
Non, loin de moi l’idée de m’en plaindre ! Je les aimes :)

En attendant un très gros projet qui vous sera teasé en temps utile (Et dont je suis ultra fier!), je vous souhaite un très bon live de Breakdust avec "Fuck you, Shut up, Listen or go!" Sélectionné par le groupe pour la diffusion web !
Stay Tuned.

www.deftom.com


La Breakdust Team avec un public conquis !

BREAKDUST – Come To Challenge Them (Official Music Video)

Pour certains d’entre vous, rappelez vous… Il faisait très chaud. Un temps sec. Un soleil de plomb. La sueur qui coule à flot… Et pourtant je vous ai demandé une chose improbable dans de telles conditions : Bouger ! 5h de tournage intensif à vous remuer comme si vous étiez dans une salle de concert climatisée et bien à l’abris. Mais le résultat paye, et à la veille de la sortie du nouvel album "Baleful World" de Breakdust, le clip "Come to challenge them" pointe le bout de son nez…

Depuis Juillet que le tournage a pris fin, j’attendais ce moment avec impatience. C’est d’ailleurs au Bar Les Runes que la première du clip a été projetée à Bordeaux. Une soirée vraiment cool, où l’album de Breakdust y a été dévoilé dans son ensemble. Un album explosif ! Après tout ces mois passés dans l’intimité du groupe, ca me fait quelque chose de voir les projets se concrétiser. Et il en va de même pour le clip. Projet que Breakdust et moi avions mis en chantier depuis décembre dernier. Presque un an plus tard, en voici le substantifique moelle !

Je vous laisse apprécier le clip, ainsi que les quelques photos de tournage.
Sachez que les projets avec Breakdust ne s’arrêtent pas là, il nous reste plein de chose à vous montrer. D’ici là, courez Pré-commander/acheter le nouvel album de Breakdust en vente sur le site du label.

www.deftom.com

IMG_2965_Snapseed IMG_3007_Snapseed IMG_2962_Snapseed IMG_2956_Snapseed

Deus Ex : The Fall

Jamais le jeu vidéo n’aura été aussi dynamique sur smartphone et tablette tactile !! Quelque part je n’y aurais jamais cru il y a deux ans de ça. Les titres se bousculent de plus en plus nombreux sur les stores en ligne. Limbo récement, Rayman jungle run, The walking dead, et tellement d’autre… De vrais jeux bien élaborés pouvant plaire à des gamers chevronnés comme à des gamers plus occasionnels. Aujourd’hui, c’est Eidos qui envoie du lourd avec Deus Ex : The Fall.

Cet épisode prend place à la même période futuriste-cyber-punk que Human Revolution. Vous incarnez un ancien soldat, trahi et détruit qui va essayer de refaire surface dans ce monde corrompu par le dicta des augmentations, implants soudés au corps humain améliorant drastiquement ses capacités mais qui réclament un contre partie médicamenteuse pour ne pas être rejetés par le corps. Le monde vie une triste période ou l’industrie pharmaceutique est omniprésente et malveillante.
Autant le dire de suite, on sens bien que le coût de production de cet épisode n’est pas aussi important que celui de Human Revolution. Plus que le scénario, ce sont les dialogues qui sont assez bas de gamme dans l’ensemble. Ce n’est pas dramatique en soi quand avec le recul on se rappel sur quoi on joue…

Les développeurs du jeu à l’origine de Deus Ex Human Revolution n’ont fait aucune concession pour cet opus portable. Du jeu AAA sur smartphone comme j’aimerais en voir plus souvent désormais. Le jeu est beau, si ce n’est les visages un peu pauvres. Mais la direction artistique renvoi directement à l’opus PS3/X360. C’est assez impressionnant car le travail d’optimisation à du être long. Le jeu est fluide et les commandes tactiles sont effarantes de précision ! Du jamais vu sur iOS j’ai envie de dire.

Le gameplay est identique en tout point à ce que l’équipe de développement avait réalisé avec Human Revolution. De l’action furtive ou agressif, avec ses stratégies d’approche et l’équipement de dingue du personnage. L’optimisation du héro se fait toujours par une amélioration type RPG au petits oignons. Et certain choix peuvent être fait pendant les dialogues. Ces derniers restes tout de même en deçà de Human Revolution. Peu de choix à faire et surtout pas assez impliqués dans la construction de l’histoire. The walking dead est passé par là…

Le jeu est impressionnant dans le sens ou il m’a fait oublié que je jouais sur un iPhone ! Ce pari osé de la part d’Eidos est une réussite à mon sens. Reste à voir si le succès commerciale est en chemin ou non. A 6€ l’application, je pense que ce sera le cas… Il reste à définir l’avenir de l’histoire. Car après 3 ou 4h de jeu, j’ai eu la surprise d’un "To Be Continued"… Je ne m’y attendais pas et je crains que le reste de l’histoire, fragmenté j’imagine, sera autant de fois payante qu’il y aura d’épisodes… une stratégie qui peut nous amener à ne jamais voir la fin de l’histoire si vous voyez ce que je veux dire.

Mais que cela ne vous empêche pas d’y goûter. Si vous avez un iPhone/iPad, foncez ! Le jeu est beau, divertissant, agréable à manier et séduisant par son histoire "back up" à Human Revolution. Un délice !

 

 

 

Breakdust – Pré-réalisation

J-8, le tournage du nouveau clip de Breakdust approche à grand pas. L’organisation de l’événement est sur le point d’être abouti. Et je profite de se calme avant la tempête pour faire un point sur la pré-réalisation du fameux clip.

Ou plutôt, l’occasion de partager quelques photos du groupe en plein test. Nous avons pu nous rendre compte de certaines difficultés techniques ou non, qui n’en seront plus le jour J. C’est bien le but de ce genre de test grandeur nature. Le soleil nous a assommé de sa magistrale chaleur, mais nous avons réussi à tirer profit au maximum de cette expérience.

Je ne parlerais pas plus du projet, car j’en garde sous le coude. J’espère que le tournage se passera à merveille. D’ici là ne manquez pas de vous abonnez à la page Facebook du groupe, pour plus d’infos dans les jours qui viendront.
2013 est l’année Breakdust, soyez en sûr :)
Olive
Alex & RodP1060243_SnapseedP1060229_SnapseedOliveChon

Le Fast Track Ultra 8 est arrivé à la maison !

Si il y a bien une chose qui me gonfle depuis quelques jours, c’est de ne pas pouvoir enregistrer une vrai batterie avec un vrai batteur et de ne plus passer par une batterie pré-programmée ! Et parce que je suis un gros fan du fast track de M-Audio, je me suis logiquement renseigné auprès de leurs joujoux… Et quelle surprise de constater qu’ils proposent la même interface, mais en 8 pistes (héhé) !

Alors j’ai craqué !

J’ai reçu la bête récemment et je suis assez surpris par la taille du machin !
Nom de dieu que c’est gros. Presque imposant. Mais le tout semble bien conçu, solide et fonctionnel. Les 8 entrées sont bien là, avec pour chacune un potard de gain, contrôle de clip et basta. Pourquoi s’emmerder quand on peut faire simple, hein ? Rajoutons à cela (tout de même) les sortie USB ou MIDI et l’alimentation externe. Logique qu’il n’y ai pas d’alimentation fantôme, cette interface doit être plus gourmande en énergie que le fast track basique…

Alors c’est bien beau tout ça, mais sans micro je ne vais pas aller très loin ! Je compte m’acheter une batterie de micros de qualités (sans jeu de mot pathétique), en l’occurrence huit. Mais chaque chose en son temps, grand bien te fasse ô porte feuille à sous non extensible. Je vais déjà pouvoir tester ce gros bidule avec mon pote Alex (Batteur de Unobstrusive), afin de voir ce que donne un enregistrement avec ses quelques micros en sa possession. Et puis aussi pour le faire transpirer un peu ^^

Je verrais bien à la qualité des tests si oui ou non j’utiliserai une vrai batterie à mon projet musical. Ou bien si je reste encore temporairement à la batterie pré-prog qui me satisfait bien assez je dois dire (dans un premier temps bien sûr). Sur ce, portez vous bien !